Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Tout au long de son existence Gabrielle Roy a entretenu avec le Québec des rapports ambivalents.

Ses œuvres révèlent en effet les sentiments contradictoires – entre l’amour et la rancœur – qu’elle a éprouvés de manière passionnelle à l’égard de ce pays qui, tel le masque de Janus, présentait tour à tour pour elle un aspect accueillant, bienveillant, riche de promesses, et un autre fermé, hostile, divisé.

Avec une tendance à mythifier son parcours, quitte à inventer pour justifier ses actes, cette adoratrice du Québec mythique de ses ancêtres assimilait paradoxalement l’indépendance du pays québécois à l’autoritarisme et à la privation de liberté.

S’élevant contre les lois 63 et 101, approuvant les politiques de Pierre Elliot Trudeau et ridiculisant René Lévesque, elle s’attirait sans discernement les foudres de veules plumitifs qui pratiquaient contre son œuvre qui, la trop facile politique du dénigrement, qui la lâche conspiration du silence.

Plusieurs hypothèses expliquent la position de l’auteure : son éducation en anglais, un manque de confiance en soi, sa lassitude des revendications nationalistes et son tempérament utopiste qui la faisaient se réfugier dans les petits Québec imaginaires de son œuvre.

Dans ce texte fortement documenté, Ismène Toussaint analyse ici les paradoxes d’une grande femme de lettres, déchirée entre un Canada et un Québec trop vastes, et pour qui le seul vrai pays était l’écriture.

L’AUTEURE :

Docteur ès lettres et chroniqueure, ISMÈNE TOUSSAINT est l’auteure de plusieurs ouvrages.

Les Chemins secrets de Gabrielle Roy,
Les Chemins retrouvés de Gabrielle Roy,
Louis Riel, le bison de cristal,
Les Réfugiés de Conan Doyle,
La littérature d’expression française dans l’Ouest canadien, suivie de
Portraits d’auteurs québécois, canadiens-français et métis (prix André-Laurendeau),
Louis Riel, Journaux de guerre et de prison
Gabrielle Roy et la nationalisme québécois

GABRIELLE ROY ET LE NATIONALISME QUÉBÉCOIS
Ismène Toussaint
LANCTÔT ÉDITEUR
Collection : Essai
2006 – 96 pages – 14,95$

LANCTÔT ÉDITEUR