Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

I MUSICI DE MONTREAL présente son premier concert tout Beethoven

Pour la première fois en 18 ans d’existence, l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal, sous la direction de Yuli Turovsky, présente son premier concert tout Beethoven
le mercredi 14 mars 2001, 20 heures, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

Pour l’occasion, l’Orchestre reçoit des États-Unis, le
violoniste Dimitri Berlinsky.

Beethoven selon Turovsky, un univers percutant
Le programme de la soirée propose dans l’ordre :
* Contredanses ;
* Symphonie no 8 en fa majeur, opus 93 ;
* Concerto pour violon en ré majeur, opus 61, avec Dimitri Berlinsky, violon.

Quelques mots sur le soliste invité
Le plus jeune récipiendaire de l’histoire du Concours international de violon Niccolò Paganini, Dimitri Berlinsky, ne cesse de récolter prix et honneurs.

Ce diplômé du Conservatoire de Moscou et de la Juilliard
School of Music s’est produit dans des endroits de grande renommée, de la Avery Fisher Hall au Gewandhaus de Leipzig, en passant par le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et la scène du Mostly Mozart Festival.

Quelques mots sur les oeuvres au programme
C’est en 1802 que Ludwig Van Beethoven (Bonn 1779 – Vienne 1827) composa les 12 Contredanses (WoO 14) dédiées à Johann Baptist Friedrich.

Ce dernier était l’assistant du Dr Johann Schmidt qui avait laissé entrevoir à Beethoven la possible découverte d’un remède à sa surdité dont les premiers symptômes étaient apparus en 1796 et qui, en 1802, était devenue pour le compositeur une source d’irritation et de désespoir.

Composée à Linz, à l’été de 1812, la première de la Huitième symphonie eut lieu le 27 février 1814 à la Redoutensaal de Vienne.

L’oeuvre, par son étrangeté et sa nature mystérieuse, est caractéristique de la « troisième période » de Beethoven.

Beethoven n’ayant pu terminer la partition du Concerto en ré majeur pour violon à temps pour les répétitions, l’orchestre et le soliste furent obligés d’exécuter le concerto en lecture à vue.
Ce n’est qu’en 1844, à Londres, lorsqu’il fut joué par le jeune Joseph Joachim (13 ans) et un orchestre dirigé par Felix Mendelssohn, que cette ouvre obtint enfin un accueil enthousiaste.

Le coût des billets pour la série Centre-ville est de 25 $ (tarif régulier), 21 $ pour les aînés et seulement 10 $ pour les étudiants.
Pour se procurer des billets ou pour tout autre renseignement, composez
le (514) 982-6038.

*****

– L’Orchestre de chambre I Musici de Montréal, s’envole vers la Nouvelle-Angleterre le lundi 26 février 2001 pour une série de concerts au New Jersey et au Vermont.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur ces concerts, veuillez composer le (514) 982-6038 ou visitez notre site Internet au
http://www.imusici.com