Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

I Musici de Montréal,qualifié d’un des meilleurs orchestres d’Amérique

Samedi 7 avril à 20h,
l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal présentera un concert de grande envergure sur la scène de la salle Rolland-Brunelle.

Fondé et dirigé par le chef d’orchestre et violoncelliste Yuli Turovsky, IMusici de Montréal est un orchestre de chambre montréalais formé de 15 musiciens.

La précision, la cohésion, le brio et le son distinctif de l’Orchestre confirment la place importante qu’il occupe sur la scène nationale et internationale.

Chaque année, l’Orchestre effectue plusieurs tournées au Canada, aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, et dans les plus grandes salles du monde : Lincoln Center à New York, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Gewandhaus à Leipzig, Kioi Hall à Tokyo, Ford Center à Toronto, Victiria Hall à Genève.

Au programme du concert « Verdi et Variations », présenté à Joliette le 7 avril, ils interpréteront des œuvres de Marcello, et d’Albinoni avec la soliste invitée Louise Pellerin, au hautbois, ainsi que des œuvres de Vivaldi, et Dupin.

Depuis ses débuts en 1983, I Musici de Montréal enregistre avec la compagnie Chandos qui a produit 38 disques distribués dans plus de 50 pays. On a attribué à l’orchestre montréalais de nombreuses distinctions dont un » Diapason d’or » pour son enregistrement de la Symphonie n0 14 de Chostakovitch en 1988, une » Rosette » du Penguin Guide en 1992 pour celui des Concerti Grossi op. 6 de Händel, » Événement discographique de l’année » et » Meilleur enregistrement, musique contemporaine « , et le Grand Prix 1998 du Conseil des arts de la Communauté urbaine de Montréal pour sa contribution exceptionnelle au rayonnement de la musique sur le territoire de la CUM.

Un grand concert, un grand orchestre qui sait faire chanter les cordes comme personne, samedi 7 avril à 20h.

Informations : 759-6202

___________________________________

Jean Lapointe

en douceur et avec sensibilité

Dans son nouveau spectacle » Une voix, un piano, une histoire… « , Jean Lapointe donne un rendez-vous intime à son public, mercredi le 11 avril à 20h à la salle Rolland-Brunelle.

Jean Lapointe renoue avec son riche répertoire, en compagnie de son pianiste Jean-Pierre Lambert.

Il s’amuse sur scène et chante avec son public les grands succès que tous connaissent.

Il est sympathique et vous fait valser au rythme de la sensibilité, entre le rire et l’émotion.

Et au delà de l’humour, l’homme brille particulièrement par ses tirades qui apostrophent au passage la réflexion.

Des chansons bien senties sur les airs de » Pleurire » ou de » Ma petite sœur des pauvres « , et des monologues empreints de sensibilité, dont le numéro de l’accordeur de piano aveugle.

Non seulement Jean Lapointe fait profiter son public de ses aptitudes au piano et de ses jeux de mots, il laisse aussi sur son passage une immense générosité, que ce soit par une chanson donnée au nom de l’amitié, par son clin d’œil à Raymond Devos, ou par ce petit hommage à Olivier Guimond et à » cette denrée trop rare, les vrais comiques, des soleils passés trop vite « .

Un spectacle qui va du rire à la tendresse en passant par l’humour et surtout dans la plus grande simplicité. » Une voix, un piano, une histoire… « , un grand rendez-vous, mercredi 11 avril à 20h à la salle Rolland-Brunelle.

Informations : 759-6202