Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->


À quoi faut-il s’attendre après soixante-cinq ans ?

Dans le fond, nous n’en savons pas grand-chose, car ceux qui le vivent n’aiment guère en parler.

Nous savons bien sûr que l’image de l’aïeul se berçant sur la galerie appartient à une époque révolue.

À l’autre extrême, nous nous doutons bien que l’image véhiculée par la campagne promotionnelle « Liberté 55 » est un leurre nocif.

Mais entre les deux, comment avoir soixante-dix ans de nos jours ?

Ou soixante-dix-huit, ou quatre-vingt-deux ?

Les modèles sont encore rares, mais ils existent.

Trente et une personnalités se sont confiées à CATHERINE BERGMAN sur la façon dont elles vivent la troisième partie de leur vie.

Artistes, politiciens, entrepreneurs, hommes de science, tous ont eu une vie exceptionnelle, leur réussite professionnelle est acquise, ils n’ont rien à prouver à personne, et c’est peut-être le loisir de parler de ce que les autres occultent.

Avec humour et sincérité, ils évoquent les obstacles qu’ils rencontrent sur le chemin de la vieillesse, et ils racontent comment ils s’en accommodent.

Gens de grande performance, perfectionnistes et généreux, ils ne se laissent pas arrêter par un genou arthritique, une oreille qui entend mal ou une tragédie dans leur vie personnelle.

Ils parlent aussi de leurs découvertes : tout n’est pas déclin quand on avance en âge, bien au contraire, et nombre d’entre eux s’étonnent d’être aussi bien dans leur peau.

Plusieurs parlent même du bonheur de se sentir au sommet de leur art.

Mais ils y travaillent ! Et ils ne prennent rien pour acquis. Rigueur dans le travail, discipline de vie sont des mots qui reviennent souvent dans leur vocabulaire.

Pas autant cependant que le mot « passion » qui semble être rien de moins que leur pain quotidien.

Ils sont trop modestes ou trop sages pour donner des conseils. Pourtant, de ce témoignage collectif se dégagent de nouveaux modèles qui devraient inspirer ceux qui ont… et auront leur âge.

À la suite de ces entretiens, CATHERINE BERGMAN a réalisé une série d’entrevues avec des professionnels de l’âge (neuropsychologue, démographe, nutritionniste…) pour savoir où en sont les recherches les plus récentes sur le vieillissement, et comment envisager une société où l’énergie de la jeunesse et la sagesse des anciens seront également mises à contribution.

IL FAUT RESTER DANS LA PARADE
Catherine Bergman
LES ÉDITIONS FLAMMARION QUÉBEC
2005 – 320 pages – 26,95$

LES ÉDITIONS FLAMMARION QUÉBEC