Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Dans la boutique d’Eduardo, une histoire se cherche.

Depuis longtemps, elle tarde. La voilà enfin qui arrive.

Un matin frisquet d’automne, un beau jeune homme s’éveille tout nu parmi les choux dans le jardin de DesAnges.

Qui est-il, ce «tombé des nues», ce Jeudi Novembre à qui l’on doit tout apprendre ? Qui enjôle les DesAnges et François-Xavier, le drôle de Raphaël et la belle Nize ? Qui fascine et effraie par son intelligence ? Envoûte par la musique qu’il arrache au silence ?

Et surtout, qu’est-il venu faire ici, à Castelbourg ?

Dans cette histoire aux allures de conte, les fleurs se font commères alors que les livres s’en racontent de bonnes derrière les volets clos.

Sans son copain avec qui culbuter et apprendre le monde, son lichen et ses mousses, Jeudi s’attriste.

Sans Raphaël avec qui aimer la vie, il s’abandonne à penser à cette fille qu’il a tenue dans ses bras.

Il en a déjà vu, des filles, mais aucune comme elle.

Tout en lui cherche à rattraper l’odeur de ses cheveux, le poids de sa tête sur son épaule, le fleuri de sa robe.

Le soleil s’est coulé en chatteries en présence de cette fille. Les bourgeons ont soupiré, ont déroulé par-ci une feuille, par-là un pétale, un vert limette.

Seul dans le salon, il découvre le piano de son jeté brodé et, déposant les stellas à côté de lui sur le banc, Jeudi se met à improviser.

Le son qui s’élève ébranle l’ordre du monde.

«Un véritable plaisir des sens. Quelques heures d’abandon aux pays des sons. La musique évidente et spontanée des rires, des doutes, de la passion pour l’invention et de l’amour.»

Aurélie Resch, Liaison [pour Parce que chanter c’est trop dur]

Parce que chanter c’est trop dur
Jeudi Novembre

L’AUTEURE :

MICHÈLE VINET a joué dans de nombreuses pièces de théâtre, en français, comme en anglais, ainsi que dans des films, dont Heart-Shaped Womb et Memory of Mother, et des séries télévisées.

L’insatiable soif du théâtre que l’on retrouve chez ses personnages est toute à l’image de sa passion pour la scène.

JEUDI NOVEMBRE
Michèle Vinet
LES ÉDITIONS PRISE DE PAROLE
(Subdury, Ont)
Fable contemporaine
2011 – 117 pages – 14,00$

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS PRISE DE PAROLE

Quelques titres chez cet éditeur présentés chez Planète Québec :

Hé ! suivi de Icônes
Poèmes anglais, Le pays de personne et La fissure de la fiction
Au large des objets perdus
La vie devant elles
Il n’y a que l’amour
Je… Adieu et Vie d’cheval (théâtre)
Jeudi Novembre