Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->


LA BARAKA

LA GUERRE D’ALGÉRIE
DE 1957 À 1962

Ce récit autobiographique couvre la période du drame algérien, qui s’étend de 1957 à 1962.

Originaire de ce pays, Jacky Alaux a vécu, par la force des choses, des événements et des situations de guerre que la France tentera de faire oublier.

À vingt ans, Alaux s’engage comme volontaire dans les parachutistes, combattant dans une unité d’élite, traquant les rebelles dans les maquis des hauts plateaux, dans les neiges de Kabylie et dans le désert.

Son travail, comme celui de ses compagnons d’armes, était de tuer sans quartier.

Et les ennemis ne se laissaient pas faire…

En toile de fond : la politique de De Gaulle, l’OAS (Organisation Armée Secrète), le FLN (Front de Libération National), les musulmans, les indépendantistes, les Algériens pro-français et les Français d’Algérie qui ont participé, d’un côté ou de l’autre, à cette « sale guerre ».

À qui a servi l’indépendance ?

À la France ou à l’Algérie ?

Cet ouvrage présente un témoignage authentique et bouleversant : on y trouve une vérité crue exprimée sans fard et on y rencontre une sensibilité exacerbée par des expériences atroces comme en ont vécu ceux qui ont fait la guerre du Viet-Nam ou toute autre guerre.

En ce sens, LA BARAKA de Jacky Alaux revêt une portée universelle.

L’auteur :

Encore jeune homme, immédiatement après l’indépendance de l’Algérie, Jacky Alaux a émigré au Canada où il a fait toute sa carrière, notamment à la Ville de Laval.

Citoyen canadien depuis bientôt quarante ans, il n’a pas oublié ses origines pied-noirs et n’échappe pas aux souvenirs – indélébiles – que la guerre et ses pratiques ont laissés dans sa tête et son coeur de jeune homme.

LA BARAKA
LA GUERRE D’ALGÉRIE DE 1957 À 1962.
Jacky Alaux
Collection : Mémoires et Souvenirs
ÉDITIONS VARIA
180 pages – 23,95 $