Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Les années 50 ! Les écoles de filles dirigées par les religieuses, les « petits Chinois » que l’on « achète », les interdictions, les tabous, les secrets…

C’est toute l’atmosphère de ces établissements publics qui prend vie à travers les yeux de Jocelyne, une jeune élève qui fréquente l’école Sainte-Véronique sur le plateau Mont-Royal où son père, concierge, habite au rez-de-chaussée, avec sa famille, une modeste logement de fonction.

Être « fille de concierge » comporte, bien sûr, des avantages, mais aussi son lot d’inconvénients…

Un récit intimiste qui rappellera de précieux souvenirs à bien des générations, tout en suscitant l’intérêt des plus jeunes pour ce volet un peu oublié de notre histoire à la veille de la Révolution tranquille.

L’AUTEURE :

MICHELINE TREMBLAY a enseigné, pendant plus de trente ans, le français, la littérature, le cinéma et les communications, notamment à l’Université Laurentienne et à l’Université de Sudbury.

Aux Éditions David, elle a réédité Amour vainqueur de Virginie Dussault et, en collaboration avec guy Gaudreau, Conversation poétique. correspondance littéraire entre harry Bernard et Alfred Desrochers dans la collection « voix retrouvées ».

Ce titre est son premier ouvrage de fiction.

LA FILLE DU CONCIERGE
Micheline Tremblay
LES ÉDITIONS DAVID
Collection Voix narratives et oniriques
2008 – 135 pages – 17,95$

De nombreux auteurs vous attendent sur le site de cet éditeur :

LES ÉDITIONS DAVID

Titres de cette collection présentés chez Planète Québec

Cloître d’octobre
L’Aïeule
Carnet du minuscule
La femme-homme
Un jardin en Espagne. Retour au Généralife
Ainsi parle le saigneur
Le tribunal parallèle
Depuis toujours, j’entendais la mer
Madame Iris et autres dérives de la raison
C’est fou ce que les gens peuvent perdre
Impostures. Le journal de Boris
L’eau de vie
La fille du concierge