Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

UNE AMÉRIQUE DISPARUE

L’histoire des Indiens d’Amérique en est une de tragédies et de trahisons.

Sur le territoire des États-Unis, il ne demeure presque plus rien des centaines de bandes, Blackfeet, Cheyennes, Crows, Comanches, Mandans, Sioux, Crees, Gros Ventres, Pawnees, Osages, Arapahos, Assiniboines qui en sillonnaient les grandes plaines.

Chassés, parqués, parfois même exterminés, ils sont pour beaucoup un souvenir coloré des temps de la rapide expansion des Blancs vers l’Ouest.

L’auteur ne se complaît pas dans la nostalgie.

Son nouveau roman fait littéralement renaître sous nos yeux un pan d’histoire méconnu – mais surtout tragique et meurtrier – de l’histoire des rapports entre Blancs et Amérindiens : la Grande expédition apache.

En 1932, une ligue de «gentlemen» fortunés, au nom de la défense de l’Amérique, vont aveuglément «massacrer de l’Indien».

Sur ce décor sanglant, l’auteur raconte l’épopée mouvementée d’une jeune indienne, la nina bronca, sa rencontre avec le photographe Ned Giles, leur amour improbable.

Hymne à la culture indienne, qu’une «civilisation» s’acharne à anéantir, mais aussi mangifique portrait de femme, La fille sauvage est un roman captivant.

L’AUTEUR :

Né en 1950 d’une mère française et d’un père américain, JIM FERGUS, chasseur, pêcheur et cuisinier hors pair, est chroniqueur dans de nombreux journaux américains.

Il a sillonné seul avec ses chiens le Middle West pendant plusieurs mois, sur la piste des Cheyennes, afin d’écrire son premier roman MILLE FEMMES BLANCHES , devenu depuis, dans sa version française publiée par le Cherche midi, un best-seller avec plus de 400 000 exemplaires vendus.

LA FILLE SAUVAGE
(The Wild Girl)
Jim Fergus
Traduction : Jean-Luc Piningre
LES ÉDITIONS LE CHERCHE MIDI
348 pages – 29,95$ – 19 Euros

LES ÉDITIONS LE CHERCHE MIDI