Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->


Comment reprendre le cours de sa vie lorsqu’on vient de frôler la mort ?

À l’annonce de la rémission de sa maladie, Catherine, trente-deux ans, comprend que guérir ne signifie pas (re)devenir heureux pour autant.

Le carcan d’une famille albanaise qui l’enserre depuis son enfance, des parents muets sur leur passé, une adolescence révoltée, une vie professionnelle intense, les lendemains de la maladie ; l’auteure témoigne de sa quête pour se libérer du rôle de victime auquel elle s’est longtemps crue assignée et faire un sort à la fatalité.

Pour briser sa coquille, Catherine Preljocaj s’est lancée dans une recherche personnelle et spirituelle effrénée.

De la psychothérapie à l’écriture d’un premier livre, en passant par la pensée positive, la visualisation, la création d’une association, sa psychogénéalogie et un séjour chez les chamans au Pérou, elle multiplie les expériences extrêmes qui l’aident à se reconstruire.

Aujourd’hui, affranchie de ses maux, dans un style à fleur de peau et saupoudré d’humour, elle retrace son parcours initiatique, hors normes, mais surtout porteur d’espoir.

L’AUTEURE :

CATHERINE PRELJOCAJ est consultante. Elle s’est formée pendant dix ans aux outils de la relaxation, des thérapies énergétiques orientales, de la pensée positive et nourrie de sa propre expérience de la maladie. Elle est l’auteurE de Le bonheur pour une orange n’est pas d’être un abricot (éditions Favre, 2001) et co-auteure du Livre de l’essentiel 2 (Albin Michel, 1996).

LA MORT DE CALIMÉRO ET LA NAISSANCE DE L’AIGLE
Catherine Preljocaj
LES ÉDITIONS PRESSES DE LA RENAISSANCE
300 pages – 28,95$

LES PRESSES DE LA RENAISSANCE