Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->


Suicide à quatre mains

Hisako et Éric forment un couple uni et un duo de pianistes à succès, inégalables dans la neurasthénique Fantaisie de Schubert.

Alors que tout semble leur réussir, ils sont retrouvés pendus dans un hôtel vénitien.

Par quels chemins obscurs ces deux êtres habités par la musique et par l’amour en sont-ils venus à refermer si brutalement leur clavier ?

Éric, c’est vrai, était imprévisible, à jamais frustré par la désaffection de sa mère.

Quant à Hisako, hantée par son passé, elle était pargagée entre son identité japonaise et sa culture occidentale, inculquée par une mère de substitution.

Éric fuit, ment, domine. Hisako subit, se sacrifie, étouffe.

Courent-ils après deux idées différentes du bonheur ?

Bientôt la musique ne suffit plus à apaiser leurs blessures. La qualité de leur art souffre de ce décalage.

Lorsque la presse commence à s’en inquiéter, il est déjà trop tard…

«Avec La Samouraï, Arièle Butaux confirme une justesse de ton et un sens mélodique qui n’appartiennent qu’à elle. Elle nous convie à un bal funèbre, où les vertiges du mensonge, les secrets en labyrinthe et la musique comme rite de possession mènent une danse de mort. Un second roman bouleversant; aussi charnel, tendre et poignant qu’un baiser sur une plaie.»

– Nicolas d’Esteinne d’Orves, Le Figaro

Un roman inspiré d’un fait divers réel : Taeko Kutawa et Patrick Crommelynck, mari et femme à la ville et l’un des plus beaux duos de piano fondé à Vienne en 1974, choisirent de se donner la mort le 14 juillet 1994. Un geste resté inexpliqué…

Une écriture sobre et élégante, une construction originale en flash-backs : un vrai talent littéraire.

L’AUTEURE :

Née en 1964, ARIÈLE BUTAUX se rêvait musicienne, journaliste ou écrivain. Pianiste, altiste, elle a reçu un prix d’histoire de la musique au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Journaliste, auteure de plusieurs documentaires pour la télévision, elle produit et anime sur France Musiques «Un mardi idéal».

Elle est l’auteure de La Vestale, un essai biographique sur la cantatrice Pauline Viardot (Michel de Maule, 2001).

Son premier roman Les Fleurs de l’âge, a paru aux éditions de l’Archipel en 2003.

Elle écrit également pour le théâtre.

LA SAMOURAÏ
Arièle Butaux
LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL
240 pages – 29,95$ – 17.95 euros