Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

LA VESSE DU LOUP

Voici comment ce groupe se décrit ?

Quand le folk prend du poil de la bête
Soudain, à la croisée des chemins,
à la frontière entre la tradition et la modernité,
Un vent mystérieux s’est levé.

Certains prétendent qu’il serait le fait
d’un fauve démoniaque,
lui-même issu d’une union surnaturelle
entre le diable et une louve.

Métissant les odeurs familières du folk québécois et nord américain aux parfums exotiques du world beat, La vesse du Loup est le souffle chaud du printemps musical universel que les mélomanes attendaient patiemment depuis les grands froids de l’hiver techno-pop.

Et les loups de cette meute ont pour noms ?

MARlO BREAULT
Dit VALMONT (le catalyseur de la Vesse)
Son discours musical est plutôt acoustique, ses observations sociales souvent sarcastiques.

ÉRIC BRETON
Une pléiade d’artistes tels qu’Isabelle Boulay, Michel Cusson, Geneviève Paris ou André Gagnon ont eu recours à ses services, c’est un percussionniste vraiment doué.

FRANÇOIS MARION

Il paraîtrait qu’il a étudié la contrebasse à l’Université de Montréal avec monsieur Michel Donato. À part ça, on l’aurait vu jouer avec Ann Victor, Jano Bergeron (pour son spectacle blues), Charles Pappasoff et Dina Verho.

TOMMY GAUTHIER
Le cadet du groupe est un fringant gaillard natif de St-Ambroise de Kildare. C’est lui le principal responsable de la couleur celtique de la Vesse du Loup.

DANIEL LACOSTE
Guitariste émérite, Lacoste joue tout aussi bien de la mandoline. Tant par son jeu électrisant que par ses qualités d’arrangeur, j’ai comme l’impression qu’il n’a pas fini de nous étonner

« Mais, a va t’y finir par nous parler de l’album ? » me direz-vous !!!!
Bien oui ! J’y arrive !

Folk mais avec des rythmes d’ailleurs, de rock ou même de country à l’occasion; ce qui lui donne vraiment une facture « moderne », comparativement au folk traditionnel d’autrefois.

Parfois des paroles crues, qui visent au coeur, sans détour ou fioritures.

On reprend même « La bittt à Tibi » de Raôul Duguay avec bonheur.

Ma pièce préférée ? Hum ! Vous avez peut-être entendu « La même histoire » qui tourne à la radio (sinon, demandez-la, elle est excellente. Je crois que j’ai aussi un tit-faible pour « Du rock Moman » !

Et que dites-vous de la pochette du DC ! Assez original merci !!

En visitant leur site internet, vous pouvez voter un titre pour la photo commémorant la journée du drapeau unifolié !!! Belle ironie !!! )))

http://www.iquebec.com/vesseduloup/