Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

L’AFFAIRE DU LIEUTENANT SCOTT

Tommy Hart, jeune avocat dans le civil, est navigateur sur un bombardier de l’US Air Force. Son B-25 ayant été abattu au-dessus des côtes siciliennes, il est recueilli et emmené en captivité en Bavière, dans un camp de prisonniers de guerre où trois mille aviateurs alliés survivent en attendant la fin de la guerre – ou l’occasion de s’évader.

Un jour, la routine du camp est perturbée par l’arrivée d’un nouveau prisonnier : le lieutenant Lincoln Scott, un Noir américain, pilote de chasse formé à la célèbre base de Tuskegee.

Scott devient du jour au lendemain la cible du mépris et des injures racistes de nombre de ses codétenus.

Son persécuteur le plus haineux est Vincent Bedford, un capitaine de bombardier couvert de décorations.

Originaire du Mississippi, cet officier est également le Monsieur Troc du camp, spécialiste des affaires louches et des trafics en tout genre, y compris avec les geôliers allemands.

Lorsqu’on retrouve le cadavre de Bedford, brutalement assassiné, tout désigne le lieutenant Scott comme le coupable.

Tommy Hart est alors chargé d’assurer sa défense….

Dans la tradition de Stalag 17, Mort en captivité et La Grande évasion, l’auteur dresse ici le tableau étonnamment réaliste d’un camp de prisonniers de guerre américains pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

L’AUTEUR :

JOHN KATZENBAH a longtemps été chroniqueur judiciaire pour de nombreux quotidiens et magazines américains.
Cette expérience lui a inspiré de nombreux romans, dont plusieurs ont été adaptés au cinéma
Les derniers en date sont Un été pourri (1985 avec Kurt Russell et Andy Garcia) et Juste cause (1995 avec Sean Connery)

L’AFFAIRE DU LIEUTENANT SCOTT
John Katzenbach
LES ÉDITIONS PRESSES DE LA CITÉ
602 pages – 29,95 $