Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

</center

La sœur de Théo Sarapo témoigne

Théophanis Lamboukas, dit Théo Sarapo (« Je t’aime » en grec), a 26 ans lorsqu’il fait la connaissance d’Édith Piaf, le 20 janvier 1962.

Il sera son second mari et l’interprète en duo de l’un de ses derniers succès, « À quoi ça sert l’amour ? ».

Le fils d’un coiffeur grec installé à Paris en 1934 a rencontré la chanteuse par l’intermédiaire du chanteur Claude Figus.

La première fois, Théo est si impressionné par la « Môme » qu’il ne peut piper mot. Au point qu’Édith, mordue, dira à Figus : « J’aimerais inviter ton copain pour savoir s’il est aussi intelligent qu’il est beau, car il n’a pas dit un mot de toute la soirée. »

Conduits à se revoir, Piaf encourage Théo à entreprendre une carrière de chanteur.

Ils formeront un couple à la vie et à la scène, jusqu’à la mort de Piaf.

Théo Sarapo la rejoint sept ans plus tard, en 1970, victime d’un accident de voiture à seulement 34 ans.

CHRISTIE LAUME retrace les derniers mois de la vie de la chanteuse en mêlant éléments biographiques et souvenirs.

LE DERNIER AMOUR D’ÉDITH PIAF
Christie Laume
LES ÉDITIONS DE L’ARCHIPEL
Biographie
2013 – 355 pages – cahier photo 8 pages – 29,95$ – 18,95 €

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS DE L’ARCHIPEL

Quelques titres présentés chez Planète Québec dans cette catégorie :

Dictionnaire des mots retrouvés
La reine clandestine
Louve musulmane
Argo
Hannibal, l’homme qui fit trembler Rome
Caroline Chérie – 1. 1789-1794
Caroline Chérie – 2. 1794-1800
Jacques Brel. L’aventure commence à l’aurore
Je plaide coupable – Christophe Rocancourt
Piaf secrète
Le dernier amour d’Édith Piaf