Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Voici l’avant dernier tome de la saga de la famille Courtney.

Sean Courtney, le fils aîné du légendaire Shasa Courtney.

Chasseur professionnel et spécialiste de la contre-guérilla, Sean Courtney est entraîné contre son gré dans la guerre féroce qui oppose les troupes gouvernementales du Mozambique et les rebelles du Renamo.

Pris dans l’étau de deux armées rivales, déchiré entre son amour pour la femme qui l’accompagne et son désir de participer aux combats, il se retrouve prisonnier d’un ennemi implacable surgi des brumes du passé.

Lorsqu’il parvient à s’échapper avec celle qu’il aime, commence une traque haletante, où le chasseur d’éléphants devient le gibier, dans des contrées d’une beauté farouche ravagées par la guerre.

Des vastes terrains de chasse du Zimbabwe aux splendeurs de la vallée du Zambèse en passant par les plaines du Mozambique, une superbe histoire de courage, d’amitié et d’aventures au coeur de l’Afrique australe.

L’AUTEUR :

WILBUR SMITH est né le 9 janvier 1933 en Rhodésie du Nord (actuelle Zambie) et vit depuis toujours en Afrique, source d’inspiration de la plupart de ses romans.

C’est à sept ans qu’il décida de devenir écrivain après avoir déclaré à ses parents qu’il n’avait plus besoin d’aller à l’école, puisqu’il savait lire et écrire.

Il fit néanmoins de brillantes études, en Afrique du Sud, avant d’entreprendre une carrière d’homme d’affaires.

En 1964, Wilbur Smith publia son premier livre, Quand le lion a faim. Un succès immédiat, qui lui permit de se consacrer à la littérature.

En 1993, il se lança avec succès dans une fresque historique consacrée sur l’Egypte avec Le Dieu Fleuve, Le Septième Papyrus, et Les Fils du Nil.

Pendant plus de vingt ans Wilbur Smith a organisé son année selon un rythme immuable : il voyageait de novembre à janvier en Afrique, en Europe ou en Amérique, travaillait de février à juin compris, laissait reposer son manuscrit en juillet, le reprenait au mois d’août et le livrait à son éditeur en octobre.

Aujourd’hui il a abandonné ce rythme soutenu pour celui, plus tranquille, d’un roman tous les deux ou trois ans.

Auteur de vingt-neuf ouvrages dont vingt-sept ont été édités par les Presses de la Cité en France, Wilbur Smith est considéré depuis de nombreuses années comme le maître incontesté du roman d’aventures.

Tous ses livres ont été des best-sellers mondiaux – ils sont traduits en vingt-sept langues – atteignant des tirages cumulés de soixante-dix millions d’exemplaires.

Titre[s] de cet auteur disponible[s] :

Quand le lion a faim – L’oiseau de soleil – Mousson – Le Dieu Fleuve – A la conquête du royaume – Les oiseaux de proie – L’œil du faucon – Le septième papyrus – La troisième prophétie – Le léopard chasse la nuit – La piste du chacal – Coups de tonnerre – Les fils du NilA l’ouest de l’horizonLe dernier safari – La piste du renard.

LE DERNIER SAFARI
Wilbur Smith
Traduction Henri Gueydon
LES ÉDITIONS PRESSES DE LA CITÉ
2004 – 480 pages – 34,95$ – 20,50 euros

LES ÉDITIONS LES PRESSES DE LA CITÉ