Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Ils avaient tout pour se haïr et ils se sont mariés

Ils se rencontrent en Israël, où leur amour fait figure de provocation.

Ils vont pourtant assumer leur union et s’installer dans un village où Juifs et Arabes s’appliquent à cohabiter pacifiquement.

Bien entendu, le projet des deux jeunes gens suscite une vive émotion.

Certains applaudissent – ils sont peu nombreux -, les autres condamnent et menacent.

Et au village, les deux communautés elles-mêmes doivent faire face à des crises internes très dures lors des guerres israélo-arabes ou des périodes d’Intifada.

Mais l’aventure continue contre vents et marées !

Evi et Eyas ont aujourd’hui trois petites filles, et le village pilote Neve Shalom Wahat al-Salam («oasis de paix», en hébreu comme en arabe) est devenu une coquette cité que l’on vient visiter du monde entier pour s’imprégner de sa philosophie et s’inspirer de sa démarche.

Une lueur d’espoir dans un conflit que l’on croit trop souvent impossible à régler, une fantastique leçon d’humanité.

LES AUTEURS :

EVI GUGGENHEIM est née à Zurich dans une famille juive très attachée aux traditions. Quand elle arrive à Jérusalem, elle ne s’attend pas à y trouver des Palestiniens…

EYAS SHBETA, lui, est palestinien. Et les siens accusent les Juifs de les avoir chassés de leurs terres et d’avoir volé tous leurs biens…

LE MARIAGE DE LA PAIX
Evi Guggenheim Shbeta et Eyas Shbeta
Avec la collaboration de Jacques Lesinge
LES ÉDITIONS MICHEL LAFON
330 pages – 35,95$