Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->


Qu’y a-t-il de commun entre Carmen et Christophe Colomb, don Juan et saint Isidore, Pierre le Cruel et les « cantaores » de flamenco, les « nazarenos » de la Semaine sainte et les « toreros », al-Mutamid le roi poète et Samuel ha-Levi, le trésorier juif, ou le peintre Valàzquez ?

Tous sont nés à Séville, sinon l’ont marquée d’une empreinte indélébile.

Exemple d’harmonie des trois religions aux XIe siècle, cette ville symbole de l’Andalousie, qui fut avant Madrid la capitale de l’Espagne, devint au XVIe siècle la cité la plus enviée d’europe.

La visiter au XXIe en traversant son histoire, ainsi que le propose cet ouvrage, c’est voir s’édifier la Giralda, la Torre del Oro, l’Alcàzar, la plaza de Espana, c’est respirer le parfum des orangers dans les ruelles étroites du quartier de Santa Cruz, c’est surprendre des chants d’oiseaux dans les patios de demeures seigneuriales emplies de chefs d’œuvre.

Lumineuse, flamboyante, romanesque, envoûtante, mystérieuse, royale, bohème, grisante, mystique, telle est Séville aux facettes multiples.

Unique.

L’AUTEURE :

Romancière, auteure notamment de Shanghaï-la-juive, de Cacao et de La Pourpre et le Jasmin, ainsi que d’une centaine d’ouvrages pour la jeunesse, MICHÈLE KAHN est aussi journaliste au Magazine littéraire et à L’Arche.

TITRES PARUS DANS CETTE COLLECTION :

Le Roman de la Russie insolite
Le Roman de Saint-Pétersbourg
Le Roman du Kremlin
Le Roman d’Athènes
Le Roman de Constantinople
Le roman de Shanghaï
Le Roman de Berlin
Le Roman D’Odessa
Le Roman de Séville

LE ROMAN DE SÉVILLE
Michèle Kahn
LES ÉDITIONS DU ROCHER
Collection : Le roman des lieux magiques
Présenté par Vladimir Fedorovski
2005 – 330 pages – 29,95$ – 19,90 euros