Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Le 2 décembre 2004 marque le bicentenaire du sacre de Napoléon.

Le Musée du Louvre présente jusqu’au 17 janvier une exposition autour du tableau de David tandis que le Musée de l’armée propose jusqu’au 12 janvier l’exposition Images du sacre de l’empereur Napoléon.

Montant sur l’échafaud le 12 juin 1804 pour avoir attenté à la vie du Premier consul Bonaparte, Cadoudal, partisan des Bourbons, s’écria : Nous voulions faire un roi, nous avons fait un empereur !

Six mois plus tard, Napoléon se couronnait après que le pape l’eut sacré Empereur des Français.

Pourquoi, dans un pays devenu laïc, voulut-il accomplir cet acte religieux ?

Pourquoi y associer Joséphine ?

De ce moment extraordinaire à Notre-Dame de Paris le 2 décembre 1804, il demeure l’immense tableau de David, fastueuse rétrospective réalisée sous magistère impérial.

Rien, montre l’auteur, ne fut moins improvisé que cette cérémonie, redoutée par les élites libérales de la France qui y voyaient un retour à l’Ancien Régime.

Écartant le protocole des rois de France, Napoléon se rapprocha de celui inauguré par Charlemagne, qui reprenait les fastes de Constantinople pour les empereurs byzantins.

S’y ajoutait, élément tout à fait original, le romantisme, inspiré par ses lectures des poèmes d’Ossian et de Werther qui le fascinaient.

À l’aide de documents souvent inédits, l’auteur peint les préparatifs d’un acte censé marquer le renouveau de l’Occident.

Décryptant l’étonnant cérémonial, traquant sa signification profonde dans les détails des décors, de la musique, des costumes, des gestes et des paroles prononcées, LAURENCE CHATEL DE BRANCION donne à l’événement bicentenaire une portée qu’on ne lui soupçonnait pas.

L’AUTEURE :

LAURENCE CHATEL DE BRANCION est docteure en histoire. Elle édité les Mémoires de Cambacérés (Perrin, 1999, 2 volumes), écrit une biographie de Cambacérés maître d’œuvre de Napoléon, récompensée par l’Académie française (Perrin, 2001).

Elle est aussi l’auteure de Carmontelle au jardin des illusions (Monelle Hayot, 2003) , une plongée dans le siècle des Lumières, terreau sur lequel, a contrario, a poussé l’épopée napoléonienne.

LE SACRE DE NAPOLÉON
Le rêve de changer le monde
Laurence Chatel de Brancion
LES ÉDITIONS PERRIN
Collection : Pour l’Histoire
2004 – 348 pages – 44,95$ – 22 euros