Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Le président des États-unis est contrarié.

Sa popularité n’a jamais été aussi faible, le scrutin de mi-mandat a affaibli son autorité, l’opinion publique s’oppose férocement à lui, et son propre parti exerce une pression pour qu’il soit moins radical.

Le président s’enorgueillit d’être un homme d’action, mais il est au point mort.

Son plus gros problème, c’est le système politique américain.

Si seulement il était libre de faire ce qu’il veut, quand il veut, le pays – le monde entier – fonctionnerait à sa manière.

Malheureusement, il est prisonnier à la Maison Blanche tel un esclave de la procédure, des vérifications, des bilans… et des chiens de garde des médias.

Une solution miraculeuse se présente à lui sous les traits de la superbe docteure Shelly Clive.

La scientifique annonce au président qu’elle peut réaliser ses rêves les plus fous – elle peut créer une demi-douzaine de clones de lui-même, des répliques parfaites qui, contrairement au président, peuvent parcourir librement le monde, rendant justice, et propageant l’ American Way.

L’offre semble trop belle pour être vraie.

Pourtant, en quelques mois, les clones sont prêts et le président les poste aux quatre coins du globe.

Les résultats sont extraordinaires.

Les clones comblent toutes les espérances du président.

Mais celui-ci s’apprête à découvrir que les souhaits, une fois exaucés, ne s’avèrent pas toujours être ce que l’on attendait…

Un roman pénétrant, caustique et spirituel écrit par un Américain fier, mais plus qu’inquiet de l’évolution de ce pays qu’il chérit.

Les clones du président est une fiction extravagante qui met pourtant le doigt sur de nombreuses réalités.

Critique d’Uparathi

LES CLONES DU PRESIDENT
Concerned Citizen
Traduction Guy Rivest
LES ÉDITIONS LES INTOUCHABLES
2006 – 257 pages – 24,95$

LES ÉDITIONS LES INTOUCHABLES