Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

Drôles de cowboys !

Loin d’être dépassé, le country prend un tout nouveau sens avec Les Cowboys fringants.

Cinq Cowboys originaires de Lanaudière comptent bien vous rallier à leur cause : le plaisir pur et simple, le mercredi 7 février à 20h00 au Cabaret-Théâtre du Centre culturel de Joliette.

Tous dans la jeune vingtaine, les cinq énergumènes composant Les Cowboys fringants n’ont surtout pas la prétention de révolutionner la musique québécoise.

Leur mélange de country et de folk très éclaté et parfois un peu punk n’a rien de banal.

C’est un joyeux mélange de styles à travers lesquels défile toute une panoplie de personnages.

Des caricatures ? Assurément !

Du plombier qui » avait la craque de fesse à l’air » et qui parlait de lutte, en passant par le québécois de souche qui » chante du Marjo sous la douche » et du cher Marcel Galarneau, vedette du premier extrait du disque, le parolier du groupe, Jean-François Pauzé trace un portrait type du Québécois colon.

Ils aiment passer certains messages, même si la plupart du temps, c’est fait de manière humoristiques.

Humoristiques et loin d’être insignifiants, Les Cowboys fringants affichent leur côté western sans trop de retenue.

Formé du chanteur Karl Tremblay, du guitariste J-F Pauzé, de la violoniste, accordéoniste et mandoliniste Marie-Anick Lépine, du batteur Dominique Lebeau et du bassiste Jérôme Dupras, le groupe offre du » frénétique trash-country trempé dans le folklore « , non seulement bon à faire durer le party mais livrant au passage quelques vérités bien bonnes à dire.

Les Cowboys fringants se révèlent les mélodistes les plus efficaces depuis des lunes.

Ce n’est pas pour rien qu’on a surnommé le groupe » les nouveau Beau Dommage « .

Côté textes, leur naïveté sentimentale n’a d’égale que celle de leur humour, ce qui ne les empêche pas parfois, de jeter un regard cinglant sur la société québécoise.

Partez à la conquête du Québec avec Les Cowboys fringants, mercredi 7 février à 20h00 au Cabaret-Théâtre du Centre culturel de Joliette.

Réservations : 759-6202
http://www.ccultjoliette.qc.ca