Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Voilà ce qui faisait la beauté de cette ville, sa polyphonie, ses murmures.

Cela remplissait toujours Tuyen d’espoir et elle pensait que c’était le principal sujet de son art — la représentation de ce rassemblement de voix et de désirs qui s’accumulaient en une sorte de langage, pourtant indescriptible.

Son art, qu’elle avait pratiqué pour écarter sa famille, pour transformer ce qui était de l’infortune en quelque chose d’autre.

Elle y avait consacré tout son temps, et voilà qu’ils étaient là — sa famille —, revenant encore et encore.

Artiste d’avant-garde dans la vingtaine, Tuyen est née à Toronto de parents immigrants, tout comme ses amis Carla, messagère à vélo, Oku, poète fervent de jazz, et Jackie, femme d’affaires branchée.

Éprouvant tout le poids de l’amertume, des désillusions ou des drames qui hantent leurs familles, ces jeunes adultes aspirent au présent d’une ville où tout se mélange et se transforme.

Dans la polyphonie des voix et des désirs, le froid murmure de Quy, le frère perdu de Tuyen, rappelle cependant que nul n’est à l’abri de la violence.

Des personnages riches campés dans un cadre urbain authentique, une tension narrative en crescendo et une finale bouleversante font des Désirs de la ville un roman contemporain puissant.

Critique de Dominique Blondeau pour ce titre :
Mercredi 4 janvier 2012
Trois filles, un gars ****
CRITIQUE

L’AUTEUR : DIONNE BRAND

Cinéaste, essayiste et poète maintes fois primée, Dionne Brand a reçu le Toronto Book Award 2005 pour What We All Long For, déjà traduit en allemand et en italien.

LES DÉSIRS DE LA VILLE
Dionne Brand
Traduit de l’anglais par Nicole Côté et Anton Iorga
LES ÉDITIONS L’INSTANT MÊME
Roman
2011 – 298 pages – 27,95$

Visitez leur site internet pour découvrir d’autres auteurs :

LES ÉDITIONS L’INSTANT MÊME

Titres chez cet éditeur présentés chez Planète Québec depuis 2010 dans la catégorie Littérature auteurs étrangers :

Il faut me prendre aux maux
M.
Inventaire du Sud
Amours insolites du Nouveau Monde
Les désirs de la ville