Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

LES FILLES DU TSAR

MARIE OU LES TOURBILLONS DU DESTIN

Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, la famille impériale de Russie est assassinée à Ekaterinbourg en Sibérie.

C’est en tout cas la version officielle des faits, bien que les corps n’aient pas tous été retrouvés.

Le tsar Nicolas II a probablement été fusillé et son fils, le tsarévitch, a disparu à jamais.

Mais la tsarine et ses quatre filles auraient été sauvées…

S’appuyant sur une documentation historique considérable, JACQUELINE MONSIGNY nous emmène sur les traces des femmes Romanov, et notamment dans la ville de Perm où elles ont été vues par dix-huit témoins dignes de foi après l’assassinat collectif, alors qu’elles étaient retenues prisonnières.

C’est autour du personnage de la grande-duchesse Marie, une des filles du dernier tsar, que l’auteure a bâti son roman sous forme de mémoires apocryphes, pour mieux traduire la vision de cette princesse sur son époque, la chute de la maison Romanov et ses illustres contemporains : Raspoutine, Lénine, le roi George V d’Angleterre…

À travers des révélations uniques de la grande-duchesse et de son petit-fils, le prince Alexis d’Anjou, duc de Durazzo, ami personnel de l’auteure, JACQUELINE MONSIGNY nous dévoile le destin dramatique et fascinant de Marie, Olga, Tatiana et Anastasia et nous livre les clés du mystère de la famille impériale de Russie.

L’AUTEURE :

JACQUELINE MONSIGNY, écrivaine traduite dans 22 pays, est mariée à l’acteur américain Edward Meeks et partage sa vie entre Paris et les États-Unis. Elle est l’auteure de nombreux romans dont LA ROSE DE SANG, LE MAÎTRE DE HAUTEFORT et HOLLYWOOD MACHINE.

LES FILLES DU TSAR
Jacqueline Monsigny
LES ÉDITIONS MICHEL LAFON
396 pages – 34,95 $