Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Éditeurs du Canada français ->

NOUVEAUTÉS D’HIER

Les mers détroublées
Poèmes et textes : 1963-1969
Tome 1
Claude Péloquin
Guernica
362 pages
20$

« Après trente ans la maison Guernica rend accessibles dans Les Mers Détroublées tous mes titres flottants entre les mains / les bibliothèques / les toilettes / les rayons / les lits et l’oubli. Aujourd’hui ils sont debout encore. Je me sens triste un peu devant cet honneur car je ne crois pas avoir encore commencé à écrire. Le temps vorace m’a sucé mais pas mes écrits. Il tue tous ceux que j’aime mais pas la mer. Puissent les pénis et les mères à tout prix se taire pour un temps dans les bras du plaisir pour le plaisir sans passer par pouponnières et petit lait. Je retourne maintenant à ma table de travail avec ma barre de fer pour entrouvrir doucement la mâchoire de tant de beaauté dans tant de boue dans un monde qui prend Dieu par surprise avec ses bassesses et ses actes éclatés. Où est passée la seringue de l’amour et de l’héroïsme… Je suis sorti de vous — je suis sorti d’ici. I am out. Ma seule consolation est de savoir que dans sa lumière de bonté Dieu dynamitera les os perdus — les blessures — les larmes — les haines — les coeurs brisés — les coups toujours trop bas — les éléments — les balles — les couleurs des peaux et les maringouins .»
Claude Péloquin

« Péloquin : une oeuvre fondatrice, qui se trouvera subsister après lui. Persister. Pour subsister. »
Joseph Bonenfant, Lettres québécoises

« Péloquin : c’est la clé sur la boîte de sardines. Péloquin : c’est une machine à écrire. C’est un écrivian à vie. »
Yréné Bélanger

Claude Péloquin est né à Montréal en 1942. Il écrit aux Bahamas et ailleurs…

Voir :
Claude Péloquin
…………………………………………………….

Les Âges de l’amour
Dorothy Livesay
Traduit par Jean Antonin Billard
Traduction, Montréal: Guernica/Paris
La table rase
$10

Les Âges de l’amour c’est le givre et le feu, l’eau et les flammes, les rires et les cris, le sel et les larmes, la dentelle et le fer.

C’est le vent et l’ouragan, parfois le grondement du volcan, mais c’est aussi la rive rieuse sur laquelle l’amante vient se coucher, aimer et se faire bercer.


Photo : Dorothy Livesay / Dictionary of Unitarian & Universalist Biography

Livesay est née à Winnipeg en 1909 mais à l’âge de 10 ans, elle est déménagée, avec ses parents, à Toronto. Dorothy a étudié à l’Université de Toronto et à la Sorbonne…
Elle a enseigné la littérature canadienne à l’Université de Victoria pour deux ans. À l’Université de l’Alberta, en plus d’enseigner la littérature canadienne, elle a enseigné la création littéraire. Elle a aussi enseigné aux États-Unis et au Zambie. Poète, Dorothy Livesay a remporté the Lorne Pierce Medal en 1947 et plus tard, elle a été deux fois lauréate du prix du Gouverneur général du Canada.
…………………………………………………….

Guernica a fêté son 25e anniversaire en 2003. Ils ont publié au-delà de 300 titres et plus de 400 auteurs. Leur catalogue consiste de livres écrits par des hommes et des femmes provenant des quatre coins du monde car ils souhaitent promouvoir la co-existence pacifique des cultures sur cette planète. Pourquoi Guernica? En mémoire des enfants, des femmes et des hommes qui ont été tués en Espagne, le 26 avril 1937, par les bombes des militaires nationalistes.

Les Éditions Guernica