Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

« J’ai survécu à Néron. Et chaque jour qui passe je m’interroge : pourquoi ai-je été épargné ? »

L’homme qui écrit ces lignes, les premières du récit de sa vie, se nomme Serenus.

Il a vu naître Néron, en 37 après J.-C., du ventre d’Agrippine.

Il a été l’ami et le confident du philosophe Sénèque, qu’Agrippine avait choisi comme précepteur de son fils.

Il a connu toutes les intrigues qui ont permis à Néron de succéder en 54 – à 17 ans – à l’empereur Claude.

Il a été témoin des assassinats des mères, frères et épouses ordonnés par Néron.

Il a vu ce jeune empereur s’enfoncer dans la débauche et jouer devant le peuple au grand artiste, terroriser ses proches et séduire la plèbe par ses chants, ses danses, ses courses de chars.

Et il a été fasciné par cette étrange secte, celle des disciples de Christos, persécutés, torturés, brûlés vifs parce qu’ils croyaient en ce nouveau Dieu qui annonçait la Justice et la Résurrection.

Max Gallo nous fait entendre la voix de ce témoin essentiel.

Nous découvrons les palais impériaux, la vie de Rome, les mœurs de ce Ier siècle de l’Empire romain, riche, puissant, cruel et débauché.

Ces personnages dont nous ne connaissons plus que les noms – Agrippine, Poppée, Britannicus, Sénèque, Caligula, Pétrone, Tigellin, et ces chrétiens anonymes, ces prétoriens, ces esclaves – nous deviennent proches.

Et l’étrange, la complexe, l’ambiguë personnalité de Néron s’anime.

Le règne de celui que les chrétiens appelaient l’Antéchrist y apparaît dans les lueurs de l’incendie de Rome et les corps des chrétiens qui servent à éclairer la fête impériale.

Jamais on n’a ainsi pénétré dans l’intimité de l’Empire et d’un empereur.

Libertinage, cupidité, cruauté, lubricité, ces mots de l’historien Suétone deviennent des réalités qui palpitent sous la plume de Max Gallo.

L’historien et le romancier font surgir, dans cette puissante évocation, ces temps antiques devenus légendaires.

QUELQUES TITRES DE CET AUTEUR CHEZ CET ÉDITEUR :

Morts pour la France / Tome * : Le chaudron des sorcières
Morts pour la France / Tome * * Le feu de l’enfer
Morts pour la France / Tome * * * : La Marche noire

La Croix de l’Occident – Tome I : Par ce signe, tu vaincras
La Croix de l’OccidentTome 2 Paris vaut bien une messe

Les Romains – Tome * : Spartacus : La Révolte des esclaves
Les Romains – Tome ** : Néron : Le Règne de l’Antéchrist

L’AUTEUR :

MAX GALLO a publié notamment des biographies de Robespierre, Jules Vallès, Garibaldi, et de nombreux romans dont, chez Fayard, les dix volumes de La Machinerie humaine et Les Patriotes.

Il est par ailleurs l’auteur de deux séries romanesques consacrées à Napoléon et à De Gaulle, d’une biographie de Victor Hugo, d’une Histoire du monde de la Révolution française à nos jours en 212 épisodes (Fayard, 2001), ainsi que d’autres grandes séries romanesques chez Fayard : Les Chrétiens, L’Empire, Morts pour la France, La Croix de l’Occident et Les Romains.

LES ROMAINS
TOME ** NÉRON : LE RÈGNE DE L’ANTÉCHRIST
Max Gallo
LES ÉDITIONS FAYARD
2006 – 505 pages – 29,95 $ – 20 euros

LES ÉDITIONS FAYARD