Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Éditeurs du Canada français ->


L’Éternel et l’éphémère
Bernard Julien
Illustration :
Richard Millaire
Photographe :
Normand Julien
Collection : Rafales
Nouvelles
ISBN
2-89537-085-0
136 pages
17.95 $

Vient de paraître
Éditions Vents d’Ouest
185, rue Eddy, Gatineau (Québec), J8X 2X2
tél. : (819) 770-6377 ; téléc. : (819) 770-0559
Vents d’Ouest

Une écriture qui vous gardera en haleine! Par exemple, la nouvelle intitulée l’Éternel et l’Éphémère…! On sent bien que la mère souffre, qu’un mystère plane, on comprend qu’une tragédie se déroule mais encore, on n’apprendra tout qu’à la toute fin… Prenant!

En quatrième de couverture :

Elle est là, toute nue sous les couvertures, sans souffle… Un douloureux paquet de chair. Et les mains d’Alain tremblent encore. De désir et de peur.

À travers les feuilles des arbres bousculées par un vent frisquet d’octobre, les néons se fraient difficilement un chemin. Sur le parquet de chêne miel, d’étranges lueurs, adoucies par une aube encore lointaine, se mêlent aux vêtements en désordre. Il est à peine six heures. Réveil brutal. Se peut-il que ce petit corps soit celui de Nadine, celle qu’il a rencontrée au bar Sortilège?

Les quinze nouvelles de L’Éternel et l’éphémère nous entraînent avec force dans les dédales du cœur humain. Aux prises avec des désirs secrets parfois inavouables, poussés à la limite de l’imaginable par des comportements déviants et même pervers, animés d’une tendresse trop souvent refoulée, les personnages sont à la recherche d’un bonheur difficilement accessible.


Photo : Normand Julien
Bernard Julien

Né à Pont-Rouge, Bernard Julien habite à Mont-Laurier depuis 1958. Il a enseigné le latin, puis le français pendant plus de trente-cinq ans. À la retraite depuis 1994, il a publié plusieurs nouvelles dans différentes revues, puis un roman, Demain, je partirai, paru aux Éditions Varia en 2001.