Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Éditeurs du Canada français ->


L’histoire savoureuse d’une région BAS-SAINT-LAURENT
Michèle Foreman
Éditions Stellaire
ISBN 2-9808183-1-3
128 pages
2004
25 $
Information et commandes :
Stellaire éditeur
Courriel : stellaire@stellaireediteur.com

Hommage est rendu au talent, à l’ingéniosité et à la persévérance des artisans !

Voici donc le récit d’une causerie d’un beau dimanche après-midi d’été avec des producteurs, des cuisiniers et des aubergistes de la région magnifique du Bas-Saint-Laurent. Des artisans que vous n’aurez peut-être pas l’occasion de rencontrer et d’autres, qui vous attendent pour vous proposer le fruit de leur labeur dans un geste généreux.

Malgré un tableau mal brossé, cette route gourmande nous mène, par le biais d’une centaine de photos exceptionnelles, vers la découverte de produits et de 32 recettes savoureuses, réalisées par les cuisiniers de la région, le tout couronné par une balade dans les rangs de campagne. Rien que d’y penser, ça donne envie de prendre la route du fleuve…

C’est aussi une invitation à venir admirer des couchers de soleil qui font envie… à voir des pâturages qui s’étirent jusqu’au fleuve, à humer l’air rafraîchi qui fleure l’églantier, à cueillir les fruits de la camarine ou du genévrier, à écouter le cri de l’oie blanche, du goéland ou du cormoran, à découvrir des saveurs authentiques et à graver dans votre mémoire, le doux souvenir d’un séjour exquis.

Journaliste spécialisée en tourisme gourmand, Michèle Foreman est particulièrement reconnue pour sa recherche sur le terrain. Elle emprunte depuis plusieurs années les petites routes de l’arrière-pays des régions du Québec, comme celles qui longent les deux rives du Saint-Laurent, à la rencontre de l’artisan.

Ses efforts pour faire connaître les produits de nos régions sont appréciés de tous. Elle a été membre du jury de maints concours culinaires et elle a contribué à l’élaboration de produits régionaux. Elle a reçu les honneurs du prix Signature 2001 – Est du Canada, de la Fédération canadienne des chefs et cuisiniers, ainsi que le trophée Jean-Luc Doudeau, décerné récemment pour son ouvrage L’histoire savoureuse d’une région Outaouais. Michèle Foreman est la première journaliste à recevoir cette distinction.

Dans cet ouvrage, l’auteure nous invite à partager son enthousiasme et elle réussit, en donnant la parole à ces artisans, à mettre en valeur le talent, le savoir-faire et la philosophie qui les animent.

Montréalaise d’origine, Michèle Foreman habite maintenant en Outaouais, dans le secteur appelé la Petite-Nation.

Après la publication de L’histoire savoureuse d’une région Outaouais, cet ouvrage, le second d’une collection, est la suite logique de son parcours gourmand.

«Au-delà de tout produit, il y a un être humain. L’artisan a un nom, une personnalité, une âme, une pensée et une grande sagesse.»
Michèle Foreman


Photo prise par Maurice Brochu

Voir :
AAAO

Chronique de Lysette

Michèle Foreman rédige de nombreux articles qui sont publiés dans des magazines, invitant les Québécois à partager ses découvertes. Ses efforts pour faire connaître les produits de nos régions sont appréciés de tous.

Elle a été membre du jury de maints concours culinaires et elle a contribué à l’élaboration de produits régionaux.
…………………………………………………….
L’histoire savoureuse d’une région Outaouais
À la Bibliothèque nationale du Canada

Michèle Foreman est invitée à participer à une exposition d’envergure – Bon appétit ! Les livres de cuisine canadiens à l’honneur – qui se poursuit maintenant et jusqu’en janvier 2005.

Une initiative de la Bibliothèque nationale du Canada et Archives nationales du Canada, l’exposition présente des documents tirés de sa collection de plus de 5 000 livres de recettes et propose un parcours alléchant sur un sujet passionnant, l’histoire culinaire au Canada.

Bon appétit! explore la nourriture et les techniques culinaires autochtones, les méthodes de cuisson et les recettes des pionniers, l’arrivée de la science dans la cuisine au tournant du xxe siècle, ainsi que les nombreuses influences multiculturelles et régionales qui donnent à notre histoire culinaire sa saveur propre.