Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Un livre vrai qui donne froid dans le dos

Que se passe-t-il dans l’esprit d’un tueur en série qui s’apprête à commettre son crime ?

Qu’est-ce qui le pousse à agir ?

Mais d’abord, devient-on ou naît-on tueur en série ?

Pour trouver des réponses, une journaliste s’est lancée dans une enquête à vous glacer le sang.

Au rythme de ses recherches, de ses correspondances et de ses rencontres en privé avec des meurtriers, elle raconte son incursion dans ce monde sordide où se mêlent fascination et horreur.

Libres de toute censure, les déclarations des tueurs se succèdent, laissant parfois entrevoir des traces de folie, les cicatrices d’un passé tragique ou les raisonnements d’hommes qui semblent en tous points normaux…

À travers ces témoignages troublants, des psychiatres, profileurs et criminologues tentent de décortiquer et d’expliquer la personnalité de ceux que, d’emblée, on a peine à qualifier d’humains.

Le résultat est un ouvrage percutant et captivant qui vous entraîne dans le coeur et la tête d’hommes qui ont commis les pires atrocités. Émotions fortes garanties.

L’AUTEURE : NADIA FEZZANI

Titulaire d’un diplôme en journalisme, Nadia Fezzani a travaillé au Canada et aux États-Unis en tant qu’intervieweuse et chroniqueuse. Ses recherches sur les tueurs en série l’amènent à intervenir à la radio et à la télévision. Elle a entre autres participé au documentaire Serial Killers : dans la tête des tueurs en série, présenté sur la chaîne TF1. Elle donne actuellement des conférences dans le cadre de cours de psychologie à l’université Concordia, ainsi qu’au sein de divers organismes et établissements d’enseignement.

MES TUEURS EN SÉRIE
Nadia Fezzani
LES ÉDITIONS DE L’HOMME
Biographies
2011 – 256 PAGES – 24,95$

(jl)

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS DE L’HOMME

Titres chez cet éditeur présentés dans cette catégorie :

La rue Sainte-Catherine
Marc-Aurèle Fortin. L’expérience de la couleur
Froid. Vivre en milieu extrême
Mes tueurs en série