Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Dans le plus grand secret, le nouveau pape, soucieux de relancer la foi, confie la création d’une campagne publicitaire à une agence française.

Son président, personnalité du monde de la communication, mais malade, en délègue la responsabilité à son bras droit, le jeune ambitieux Labaure.

Deux créatifs de l’agence, que tout oppose, sont chargés du budget.

Le directeur artistique trouve l’idée : la campagne doit s’appuyer sur une reconstitution grandiose du Chemin de Croix.

Au Vatican, les décideurs, autour du nouveau pape, réfléchissent, tergiversent, mais finissent par donner leur nihil obstat.

Reste à recruter « Jésus ».

Le figurant choisi a la « tête de l’emploi » : un rocker iranien.

Le grand jour arrive : la montée du Golgotha, depuis l’avenue de la Grande Armée à Paris jusqu’à La Défense.

Un immense show à l’américaine.

C’est un triomphe.

Une apothéose.

Mais la machine va se gripper, malgré l’enthousiasme quasi hystérique du public et l’accueil favorable des médias.

Car loin de se tourner vers la religion « produit » à relancer, les masses plébiscitent celui qui la personnifie : le Christ de casting, Jo le rocker, qui désormais se fait appeler Joshué…

Intolérable pour l’Église.

Il faut que cesse le scandale. Par n’importe quel moyen, y compris le moins catholique…

Avec ce nouveau roman, FRANÇOIS ANTELME nous entraîne au coeur des luttes feutrées mais sans pitié de deux mondes a priori aux antipodes l’un de l’autre : celui de la publicité, celui de la religion.

C’est évidemment une oeuvre de fiction. Mais il est des romans qui deviennent réalité…

Du même auteur : L’Île aux somnambules

MESSIE PUBLIC
François Antelme
LES ÉDITIONS CARNOT
256 pages – 34,95 $

LES ÉDITIONS CARNOT