Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->


ANNICK KAYITESI, une rescapée du Rwanda qui a perdu presque toute sa famille, nous raconte dignement les faits.

Elle vit maintenant en France où elle fait des études en sciences politiques.

On lui a décerné en automne 2004 le trophée Whirpool Femme en Or international.

On croit connaître le génocide des Tutsis au Rwanda mais ici on vit l’horreur à travers les yeux d’une adolescente de 14 ans dont l’enfance fut heureuse et aisée, avant que ne montent l’oppression, la haine et la terreur.

Comment peut-on affronter la vie quand on a assisté au massacre de sa maman, de son petit frère, de ses cousines, de ses amis ?

Comment oublier le bruit des os qu’on brise, les camions ou l’on jette pèle-mêle les morts et les vivants ?

Dignement, sans pathos inutile (les faits suffisent), on se rend compte réellement de ce que ce massacre fut.

Un témoignage exceptionnel, une leçon de courage, un appel au respect de la condition humaine…

NOUS EXISTONS ENCORE
Préface d’André Glucksmann
Annick Kayitesi
Avec la collaboration d’Albertine Gentou
LES ÉDITIONS MICHEL LAFON
2004 – 264 pages – 24,95$ – 18 euros