Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

OMERTA

Avec l’assassinat de Don Raymondo Aprile, s’écroule tout un rêve américain.

Blanchiment de sa fortune, régularisation de ses affaires, subtils investissements ; le vieux parrain new-yorkais, retiré de Cosa Nostra, avait gagné, pour lui et pour les siens, une place immaculée dans la haute société.

Pourtant, à peine les funérailles dites, ses trois enfants assistent stupéfaits au sacre mafieux de leur cousin, le play-boy Astorre Viola.

À lui, l’allégeance des Affranchis.

À lui l’empire et la vengeance.

À lui de sauver la famille du piège mortel qu’ont tendu des ennemis aussi implacables qu’inconnus.

Mais les leçons criminelles d’hier valent-elles encore pour aujourd’hui ?

Que peuvent les antiques lois de l’honneur et du silence, l’Omerta, contre les flots d’argent et de sang ?

Quelle idée avait le Don en préparant son neveu à sa succession ?

Et pourquoi ce secret autour de la naissance d’Astorre ?

Des États-Unis à la Sicile, et retour, Puzo impose comme jamais son art, où l’odeur des orangeraies de Palerme rivalise avec celle des arrière-cours de Brooklyn.

L’AUTEUR :

Auteur mythique du best-seller mondial, LE PARRAIN, couronné de nombreux oscars à l’écran, Mario Puzo a également publié LE DERNIER PARRAIN paru aux éditions Lattès.
Il est mort fin 1999, juste après avoir achevé OMERTA, son livre testament.

« Le roman le plus passionnant que Puzo ait écrit depuis LE SICILIEN, et où l’on retrouve sa voix m¸urie par l’âge et la sagesse »
Publisher’s Weekly

OMERTA
Mario Puzo
LES ÉDITIONS JC LATTÈS
Collection : Suspense & Cie
432 pages – 29.95 $