Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

En 2001, le reporter et photographe Nick Danziger (World Press Award) réalise pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) onze portraits de femmes dans plusieurs situations de conflits armés en Afghanistan, Israël, Colombie, Bosnie-Herzégovine, Cisjordanie, Sierra Leone et dans la bande de Gaza.

Depuis, il a voulu savoir ce qu’étaient devenues Olja, Mariatu, Dzidza, Amanda, Efrat, Nasrin, Qualam, Sarah, Shinaz, Zakiya et la petite Mah Bibi.

L’enquête fut menée, à travers différents réseaux.

Dix ans plus tard, les voici réunies dans un livre bouleversant d’émotions intitulé Onze femmes face à la guerre.

Qu’était-il advenu de la petite Mariatu ? Enfant du Sierra Leone à qui les rebelles avaient coupés les deux mains.

Est-ce qu’Amanda, membre des FARC était toujours en prison à Bogota ?

Dzidza avait-elle pu enterrer ses deux enfants morts à Srebrenica ?

Danziger ne se doutait pas qu’il retrouverait Mariatu à Toronto, qu’Amanda avait maintenant un petit garçon…

Une à une, Danziger les a retrouvées.

Avec Onze femmes face à la guerre, il cherche à sensibiliser les gens aux conditions de vie de ces femmes vivant des événements traumatisants et, de manière plus générale, il expose les conséquences à long terme des conflits armés sur les populations.

Des textes de présentation, signés Frédéric Joli (journaliste et humanitaire), relatent les rencontres du photographe avec chacune d’entre elles.

Chaque témoignage, qui retrace le troublant parcours de ces femmes, est accompagné d’une photo noir et blanc qui
date de la première rencontre en 2001 et, d’une photo en couleur qui marque les retrouvailles.

Pour réaliser ses reportages, Nick Danziger voyage dans des conditions difficiles et côtoie des personnes en marge de la société.

Il en ramène des images uniques, puissantes d’évocation, qui témoignent de sa capacité à se fondre dans le quotidien de son sujet.

Que ce soit dans la salle de bains de Mariatu ou dans un salon afghan avec femmes sans burka, il a eu un accès privilégié pour entrer dans leur intimité.

L’AUTEUR : NICK DANZIGER

Né à Londres, Nick Danziger quitte seul le Royaume-Uni à l’âge de treize ans pour se rendre à Paris. Ce goût précoce du
voyage le mène ensuite en Amérique du Sud, au Moyen-Orient et à travers l’Afrique. En se rendant annuellement en Afghanistan
depuis 1984, il a traversé tous les régimes, guerres que ce pays a vécu.

En 1991, Nick Danziger réalise le documentaire War Lives and Videotape, consacré aux enfants abandonnés de l’asile psychiatrique de Marastoon à Kaboul.

Diffusé par la B.B.C. et par ARTE, le film remporte le prix Italia du meilleur documentaire télévisé de l’année.

Le photographe est l’auteur, entre autres, du best-seller Danziger’s Travels: Beyond Forbidden Frontiers (1987) et The British: A Photographic Journey (2001).

Il collabore régulièrement aux prestigieux journaux et magazines Newsweek, Time magazine, Vanity Fair, The Times, Paris Match, Le Monde, Le Figaro, VSD ou encore Elle Magazine.

En 2004, Nick Danziger obtient le World Press Award pour son « portrait miroir » de George Bush et Tony Blair.

Nick Danziger sera pour la première fois à Montréal
les 8, 9 et 10 novembre prochain.

ONZE FEMMES FACE À LA GUERRE
Nick Danziger
Préface de Sa Majesté la reine Rania de Jordanie,
Textes de Frédéric Joli,
Postface de Charlotte Lindsey-Curtet, directrice de la communication du CICR.
LES ÉDITIONS DU PASSAGE
LES ÉDITIONS LES LIEUX DITS
Couverture rigide
2011 – 192 pages, couleur et noir et blanc – 59,95$

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS DU PASSAGE

Richard-Max Tremblay – Portrait
60 biscuits chinois
Onze femmes face à la guerre