Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Les conséquences de la médication, des garderies et autres substituts parentaux
Troublant, déconcertant, alarmant

Savez-vous vraiment ce qui se passe dans la vie de vos enfants ?

Voici un livre qui fait le point sur les problèmes de comportement chez nos jeunes.

L’auteure, MARY EBERSTADT, chercheuse associée pour l’Institut Hoover de l’Université de Stanford, sonne l’alarme en nous exposant les résultats d’études américaines sur les vraies causes des troubles émotifs de notre progéniture.

Enfin, cette auteure ose oser la grande question qui semble déranger l’ordre établi du monde des adultes : pourquoi des millions d’enfants prennent-ils des médicaments visant à modifier leur comportement ?

En effet, elle a examiné attentivement deux faits établis de notre société contemporaine : l’absence des parents et les divers problèmes qu’éprouvent les enfants et les adolescents.

Les données qu’avance l’auteure font réfléchr.

Lors d’une enquête menée par Jody Heymann, professeur de Harvard, 41% des parents interrogés ont répondu que leurs conditions de travail avaient affecté négativement la santé de leurs enfants.

De plus, selon les plus récentes études, près de 25% des garçons seraient sous médication.

Dans Péril en la demeure aucun sujet n’est évité : de la catastrophe de la santé mentale aux médicaments miracles, des ravages de la sexualité des adolescents en passant par le problème des garderies, l’auteure nous présente des pistes de réflexion sur la véritable place que les adultes accordent à leurs enfants.

Basant ses propos sur la littérature médicale et des sciences sociales, l’auteure nous fera comprendre que l’absence des parents est plus dévastatrice que vous pourriez l’imaginer.

Alors que nous croyons que de déserter le foyer au profit d’un travail permet d’offrir mieux à sa petite famille, MARY EBERSTADT démontre que c’est un leurre.

En fait, le vide créé dans la vie de nos jeunes est la source de problèmes majeurs de santé physique et psychiatrique : dépression, angoisse, obésité, maladies transmises sexuellement, déficit d’attention, etc.

Plus alarmant encore : la montée effarante des violentes agressions commises par des mineurs, comme dans le cas de la tragédie de Columbine.

Au Québec, ce n’est pas pareil : pas certain!

Vous croyez que notre situation est moins alarmante que chez nos voisins américains ?

Détrompez-vous, car les derniers chiffres sur l’effet des garderies sont tout aussi déconcertants.

En effet, les données qu’avance l’auteure et ses observations sur les garderies américaines ont une grande similitude avec celles du Québec.

De 1994 à 2003, l’Institut C.D. Howe a mené une étude sur des enfants de la naissance à quatre ans.

Cette enquête longitudinale nationale menée par Statistiques Canada a révélé qu’au Québec, il y a eu une augmentation des troubles d’anxiété chez les enfants de 34% tandis que la proportion d’enfant fréquentant les services de garde a augmenté de plus de 51%.

Selon les auteurs de cette étude, le temps que passe un jeune enfant loin de sa mère serait une variable explicative de comportement dominant de désobéissance et d’agressivité.

Que vous soyez un professionnel de la santé mentale,un professeur ou tout spécialement un parent, les propos du livre vous feront l’effet d’électrochocs qui vous amènera à vous questionner sur la détresse psychologique de nos jeunes.

PÉRIL EN LA DEMEURE
Mary Eberstadt
Traduction : France de Palma
LES ÉDITIONS CARACTÈRE
2006 – 288 PAGES – 24,95$

LES ÉDITIONS CARACTÈRE