Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Victime de la poliomyélite dès l’âge de trois mois, une maladie sournoise qui le laissera lourdement handicapé pour le reste de ses jours, Robert Cossette ne s’est jamais découragé.

Très jeune, il apprendra rapidement à se battre sans relâche, afin de se frayer un chemin au travers des autres.

Fonceur, il fera toujours fi des embûches et des difficultés.

Cossette deviendra au fil du temps un extraordinaire nageur de longue distance.

Cette discipline, méconnue au début des années 1950, se révélera effectivement son cheval de bataille, à force de volonté.

Au cours de sa glorieuse carrière, il vaincra le lac Saint-Jean à quatre reprises et entreprendra 25 descentes de la rivière Saguenay, entre Chicoutimi et Bagotville.

Fort de sa réputation grandissante, il s’attaquera même aux épreuves les plus difficiles au monde, soit les traversées de la Manche, du lac Ontario et du détroit Juan de Fuca, en Colombie-Britannique, sans toutefois toujours atteindre le but fixé.

Afin de souligner à sa façon la 50e traversée du lac Saint-Jean, contre toute attente, il réussira même à nager en moins de 10 heures la distance séparant Vauvert de Péribonka, un trajet de 26 kilomètres.

Il a 74 ans.

Alors que la majorité des sportifs réduisent leurs activités, rendus à un certain âge, ce nageur exceptionnel s’entraîne encore tous les jours en piscine, en plus de s’adonner à des exercices physiques en gymnase.

Biographie bien documentée et abondamment illustrée, Robert Cossette : Le Géant des eaux est un ouvrage empreint d’émotions qui permet de mieux cerner cet athlète mythique, membre de l’Ordre des 21 et intronisé à l’International Marathon Swimming Hall of Fame, de Fort Lauderdale en Floride.

Véritable héros saguenéen, Robert Cossette aura eu le mérite de toujours aller au bout de ses folles ambitions, quitte à en payer le prix…

L’AUTEUR :

PIERRE BOURDON Tour à tour journaliste sportif et général, chef de pupitre et chef de nouvelles pendant plus de trois décennies de carrière, Pierre Bourdon est originaire de Montréal. Il s’est établi dans la région de Roberval et de Chicoutimi en 1974. Il suit les traces de son père, Joseph Bourdon, pionnier du journal Montréal-Matin et membre du Temple du journalisme canadien.

ROBERT COSSETTE : LE GÉANT DES EAUX
Pierre Bourdon
LES ÉDITIONS JCL
Collection Culture sportive
2006 – 348 pages – 24,95$

LES ÉDITIONS JCL