Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->


La recherche historique, que l’auteur a poursuivie durant quelques années, démontre qu’à l’inverse de ce que soutient le rapport officiel du gouverneur Gosford et de ce qu’on peut trouver dans le film Le Canada : Une histoire populaire – Rébellion et Réforme, épisode 7 (réalisé par Peter Ingles et produit par la Société Radio-Canada en 2000), il n’y a pas eu 152 patriotes et plus tués à Saint-Charles en novembre 1837.

En fait, ils ont été 34 à donner généreusement leur vie, le 25 novembre, à Saint-Charles.

Georges Bellemare a pu tous les retracer.

Afin de mieux saisir la portée de leur geste, un bref tableau du contexte politique de l’époque situe cet acte courageux de nos pères.

Nous pouvons donc découvrir ces patriotes qui sont morts pour sauvegarder leur héritage, celui de tous les Québécois, ainsi que leur famille, leur condition et leur origine.

L’auteur a aussi établi le lien entre le soulèvement patriotique de 1837, ses antécédents historiques, les conséquences de l’union des deux Canada (la création de la Confédération canadienne) et la place du fédéralisme dans le Québec d’aujourd’hui.

En lisant ces pages de l’histoire du Québec, nous faisons certainement d’intéressantes découvertes non seulement historiques mais aussi généalogiques.

TITRES PARUS DU MÊME AUTEUR :

Histoire de la seigneurie de Cournoyer
Histoire de la paroisse Saint-Marc-de-Cournoyer

Découverte sur le Richelieu du Fort de l’Assomption

Itinéraire et exploration du Richelieu par le sieur Samuel de Champlain

Saint-Charles 1837 et la survie d’un peuple menacé

SAINT-CHARLES 1837 ET LA SURVIE D’UN PEUPLE MENACÉ
Georges Bellemare
GUÉRIN ÉDITEUR
Collection Histoire
2005 – 224 pages – 22,95$

GUÉRIN ÉDITEUR