Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Le 27 janvier 2002, Yasser Arafat appelait les centaines de femmes venues l’écouter ce jour-là à Ramallah à « se sacrifier, comme elles ont toujours su le faire pour leurs familles afin de libérer leurs maris, leurs pères et leurs fils de l’oppression ».

L’après-midi même une Palestinienne de 26 ans commettait un attentat-suicide dans un centre commercial de Jérusalem et devenait la première femme kamikaze.

L’auteure a enquêté en Palestine pour tenter de comprendre ce qui peut pousser ces femmes à se sacrifier en semant la mort autour d’elles.

Qui les dirige ?

Qui les forme ?

Quelles pressions subissent-elles ?

À travers une série de portraits éclairés par des révélations inédites de leaders politiques et religieux ainsi que de personnalités israéliennes et palestiniennes, l’auteure de ce document exceptionnel met en lumière l’effroyable surenchère qui a abouti à l’engagement des femmes kamikazes en Palestine.

L’AUTEURE :

Journaliste américaine née à Montréal et résidant aujourd’hui à Paris, BARBARA VICTOR a été pendant quinze ans grand reporter à CBS, spécialiste du Moyen-Orient.

Elle a également travaillé pour le magazine Life, l’International Herald Tribune et US News & World Report, et est l’auteure de quatre romans traduits dans 22 pays ainsi que de plusieurs essais et documents parmi lesquels une biographie de Madonna (Madonna, Flammarion Québec, 2001).

SHAHIDAS
LES FEMMES KAMIKAZES DE PALESTINE
Barbara Victor
LES ÉDITIONS FLAMMARION QUÉBEC
2004 – 284 pages – illustrations couleur – 29,95$

LES ÉDITIONS FLAMMARION QUÉBEC