Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Meurtre à la veille du couronnement de la reine Hatshepsout

Pendant le mois d’Athor, à la septième année du règne de Thoutmosis II (-1792 av.J.-C.), Amertoke, juge en chef de Thèbes, recherche l’assassin d’un jeune scribe, lorsqu’un second meurtre est découvert.

Le général Balet, l’un des héros du royaume d’Égypte, a été tué sauvagement et la reine Hatusu elle-même est décidée à intervenir.

Selon elle, le meurtre du général Balet n’est que le premier d’une longue liste, et elle réclame l’aide d’Amerotke.

Elle le pressent : les deux meurtres sont liés et Pharaon lui-même est en danger de mort ?

Amerotke parviendra-t-il à démasquer le tueur avant qu’il ne frappe à nouveau ?

Ce titre est le premier volet d’une nouvelle série à suspense se déroulant en Égypte ancienne

À venir : Meurtres au nom d’Horus et La malédiction d’Anubis en 2005.

Beaucoup d’action, un contexte historique bien rendu : «le meilleur roman dans so genre depuis la mort d’Ellis Peters »

– Time out

L’AUTEUR :

Diplômé d’histoire des universités d’Oxford et de Liverpool, directeur d’école à Londres, PAUL DOHERTY est connu en France pour ses polars moyenâgeux mettant en scène le clerc Hugh Corbett.

Sept titres ont paru chez 10/18, depuis L’Ange de la mort (1997) jusqu’à L’Archer démoniaque (220) et La Trahison des ombres (2003).

Cet auteur qui a signé pas moins de 47 romans en 13 ans sous 7 pseudonymes dont ceux de P.C. Doherty et Paul Harding, est apprécié pour le sérieux de ses recherches historiques et la vivacité de ses récits.

SOUS LE MASQUE DE RÊ
Paul Doherty
Traduit de l’anglais par Régina Langer
LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL
2004 – 330 pages – 29,95 $ – 19,95 Euros