Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

SOUVENIR D’UN AMANT PERDU

À Londres, Rebecca Bennett sort d’une liaison malheureuse lorsqu’un éditeur lui propose d’écrire la biographie de Tilda Franklin, connue pour ses oeuvres auprès des orphelins de la Seconde Guerre mondiale.

Née en 1914, Tilda est la fille illégitime du riche Edward de Paveley.

Sa tante Sarah, qui l’a élevée seule, pour assouvir se vengeance écrit une lettre visant à briser la passion naissante entre la jeune femme et Daragh Canavan.

Meurtrie, Tilda s’installe à Londres et y épouse un journaliste.

Son mariage battant de l’aile, elle se consacre aux jeunes réfugiés d’Allemagne.

À la fin de la guerre, elle renoue avec son premier amour, mais il disparaît mystérieusement et on soupçonne un assassinat.

À fouiller le passé de dame Tilda, sa biographe découvre peu à peu la fragilité de son personnage et, en reconstituant l’histoire de son grand amour, mesure l’ampleur de ses propres blessures.

La lecture en parallèle des joies et des tragédies qui se nouent et se dénouent dans la vie des deux héroïnes comble autant qu’elle brise le coeur.

L’AUTEURE :

Judith Lennox est née à Salisbury, en Angleterre. Elle fut professeur et traductrice.

Elle est l’auteure de nombreux romans dont Les Châteaux de sable qui fut également traduit en français dans cette même collection Super Sellers.

SOUVENIR D’UN AMANT PERDU
Judith Lennox
LES ÉDITIONS SUPER SELLERS
416 pages – 24,95 $