Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Le présent récit vient compléter une autobiographie de l’auteur dont le premier tome est paru en 2010, aux Éditions GID, sous le titre Souvenirs franco-ontariens rapaillés.

Si ce premier volume traitait de l’enfance et de la jeunesse de l’auteur, ce deuxième aborde les différentes péripéties de sa toute nouvelle profession, tant dans les bibliothèques publiques que collégiales et universitaires.

Ces différentes bibliiothèques, peu nombreuses à l’époque, constituent encore les assises sur lesquelles les bibliothèques d’aujourd’hui (quelle que soit leur appellation) ont été créées et développées.

«Aujourd’hui, je regarde toute mon histoire d’un oeil serein. J’entame avec sérénité ma quatre-vingt huitième année et je considère que j’ai eu une belle vie. J’ai appris davantage de mes échecs que de mes succès, et j’aime parfois commenter les uns et gloser sur les autres. J’ai même réussi à les écrire avec une franchise et une candeur parfois désarmantes.

UN BIBLIOTHÉCAIRE SE RACONTE
Bernard Vinet
LES ÉDITIONS GID
2012 – 116 pages – 19,95$

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS GID

Quelques titres publiés chez cet éditeur et présentés chez Planète Québec

L’Érable, de profondes racines
Portraits de Québec
Pierre Tremblay, laboureur, habitant de la Nouvelle-France
Caraquet, un album de famille, 1961-2011
Une seconde vie. De Haïti au Québec
La Société Saint-Vincent de Paul à Québec, 1846-2011
Au fil des saisons chez Germaine – 4. À feuilles d’automne
Naviguer en canot à glace. Un patrimoine immatériel
Rivages d’espérance
Ma voisine dérange. Portraits de FEMMES d’un autre siècle
Un bibliothécaire se raconte