Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

L’éducation québécoise dans le contexte
de la mondialisation

Pour certains la mondialisation représente une chance, celle d’un monde nouveau qui conjuguerait des avancées remarquables pour la démocratie, l’effacement des frontières et une plus grande solidarité.

Pour d’autres, elle serait marchande, néolibérale, inégalitaire, s’inscrivant dans la logique pure et dure du développement capitaliste.

Quoi qu’on en pense, la mondialisation a déjà une longue histoire que retrace, dans un premier temps, Jocelyn Berthelot.

Il analyse également les grands enjeux qui s’y rattachent et les caractéristiques du modèle éducatif qu’elle inspire, parce que les liens qui unissent société et éducation sont étroitement tissés et que celles-ci ont à relever le même défi.

L’éducation dans le contexte de la mondialisation pourrait être positive si elle privilégiait la coopération et si elle tenait compte de la diversité et du pluralisme croissants.

Mais Jocelyn Berthelot constate plutôt qu’en dépit des discours officiels l’éducation est vue selon une perspective quantitative, réduite à ce qui est mesurable.

L’auteur s’attarde même sur les interventions plus directes des entreprises cherchant à faire leur entrée à l’école et à en infléchir les contenus et la mission, plus particulièrement dans l’enseignement supérieur.

Dans ce paysage, le Québec apparaît comme une société encore légèrement distincte, mais le « modèle québécois » bat de l’aile, grignoté par les discours et les pratiques utilitaristes.

Or, Jocelyn Berthelot souhaite, avec cet ouvrage, proposer un nouveau pacte social pour l’éducation, qui vise à mettre fin à l’apartheid scolaire dont il estime qu’il s’est progressivement installé au Québec.

Il suggère un ensemble de mesures pour remettre à l’ordre du jour l’égalité des chances et la justice scolaire, et viser une éducation plus juste et plus démocratique.

L’AUTEUR :

JOCELYN BERTHELOT, enseignant en sciences, puis chercheur en éducation et analyste des politiques éducatives à la CSQ, a publié de nombreux textes dans des revues et des quotidiens québécois.

Il a été étroitement associé à certains des grands débats qui ont marqué l’éducation québécoise depuis la fin des années soixante-dix, notamment les réformes éducatives, les programmes spéciaux pour les élèves dits doués, le financement public de l’enseignement privé, la laïcité, les États généraux sur l’éducation et l’éducation interculturelle.

Il a publié Une école de son temps. Un horizon démocratique pour l’école et le collège (1994), Apprendre à vivre ensemble. Immigration, société et éducation (1991) et L’école de son rang (1986).

Aujourd’hui à l’aube de la retraite, il lance, avec ce nouveau livre, un dernier cri du coeur en faveur d’une démocratisation accrue de l’éducation québécoise.

UNE ÉCOLE POUR LE MONDE, UNE ÉCOLE POUR TOUT LE MONDE
L’ÉDUCATION QUÉBÉCOISE DANS LE CONTEXTE DE LA MONDIALISATION
Jocelyn Berthelot
VLB ÉDITEUR
Collection Essai
2006 – 224 pages – 22,95$

VLB ÉDITEUR